Maison construite entre 1670/1677, appartenant à la famille Noble de Gallay, et qui eut la visite le 1er juillet 1730, de Jean-Jacques Rousseau, invité à partager le repas à Thônes dans la maison familiale de Melle de Gallay et de sa gouvernante pour avoir aidé les chevaux à traverser le gué sur le Fier au niveau de la commune de Dingy.

Il demeura quelques heures au Manoir, et en garda un souvenir très présent dans sa mémoire, puisqu’il en fit un récit dans ses Confessions connu sous le titre de « L’Idylle des cerises ».

Cette demeure étant devenue en 2007, propriété de la ville de Thônes, l’Association du Musée du Pays de Thônes, a fait revivre cette séquence par une soirée festive à l’occasion du 3ème centenaire de la naissance de J-J Rousseau.

Des visites se font chaque lundi en juillet et août, jumelée avec celle de l’Espace Muséal, et vous pouvez également y découvrir un verger des vallées de Thônes.